YOUHOU ! On jase de méditation. C’est un sujet chaud et une pratique à la mode en ce moment. Non ?

Tout le monde à sa propre idée de ce que ça veut dire méditer. Beaucoup de gens trouvent le concept intéressant, mais n’ont pas le temps ni suffisamment l’intérêt pour l’essayer.

Je vais débuter en donnant ma définition de ce que c’est la méditation pour moi, dans mon apprentissage et dans mon contexte de vie. Évidemment, je ne suis pas un expert ni un gourou dans le domaine.

Je veux juste parler de ma méthode de méditation à moi simplement.

Pour ceux qui me connaissent, je suis de nature stressé. J’ai tendance à penser et repenser plusieurs scénarios de ma vie à venir et ceux déjà passés.

Une phrase que j’aime bien me rappeler vient du film Van Wilder : ‘’Le stress c’est comme une chaise berçante. Tu peux te bercer tant que tu voudras, mais tu n’iras nulle part’’.

Je comprends que Van Wilder, avec Ryan Reynold comme acteur principal, est loin d’être un film philosophique. Mais le message est là et c’est vrai.

En d’autres termes, pour réduire le stress un des trucs ou des méthodes est de ralentir sa pensée.

Beaucoup de personnes qui décident d’essayer vont choisir la méditation mindfull ou pleine conscience, pour cette raison. L’idée c’est d’être présent à 100 % avec son esprit dans le moment et sans jugement.

Arrivé à ce type d’état mental est très difficile au début. Là, je parle de mon vécu personnel. Évidemment c’est différent pour tout le monde. De mon côté, atteindre cet état de présence est très difficile en ferment les yeux et en respirant profondément seul dans mon salon.

Pour bien comprendre ce que c’est que l’état méditatif rechercher. D’être là dans le moment présent et de ralentir ses pensées j’ai deux exemples simples que pratiquement tout le monde à déjà expérimenter.

Être dans le moment présent et ralentir ses pensées 

  1. Faire du sport

On peut penser à beaucoup de formes de sport qui fonctionne bien pour être présent à 100 %. Pour moi c’est les sports de raquettes qui font le travail. Le moment où tout ce qui compte c’est de surveiller la balle pour qu’elle ne tombe pas dans notre terrain. La seule chose qui est dans notre esprit c’est le jeu devant nous.

À ce moment-là on ne pense plus à notre job, nos paiements de carte de crédit ou la pratique de hockey de notre plus jeune ce soir. Tout ce qui occupe notre esprit c’est la balle et le jeu.

Et c’est tout.

  1. La peur

Je ne suis pas en train de dire que c’est une bonne méthode pour être mindfull, mais ça fonctionne. La peur contrôlée est justement très populaire. Quand on va aux glissades d’eau, faire des montagnes russes ou plus extrêmes encore d’aller sauter en parachute; une grande partie de l’expérience c’est la peur.

Oui c’est contrôlé et oui on choisit le niveau d’intensité qui nous convient à nous. La sensation reste malgré tout de la peur. Pour certaine personne les petites tasses qui tournent à Magic Kingdom c’est suffisant et pour d’autre c’est de sauter en bas d’un avion parfaitement fonctionnel.

Je pars sur la prémisse que l’on a tous vécu au moins une fois un état ou un autre où tout ce qui occupe nos pensées c’est le moment présent.

On connaît la sensation et oui ça fait du bien d’être là ! Maintenant comment je fais pour simuler cet état les yeux fermés dans mon sous-sol un lundi matin.

C’est un défi et un vrai. Pour méditer chez soi, il faut vouloir pour que ça finisse par fonctionner.

La beauté de la chose c’est qu’il y a des milliers de livres et de vidéos qui parlent et guident différents types de méditation. Donc si ça t’intéresse le moindrement, c’est possible de te renseigner et de trouver la forme qui te convient le mieux.

Méditer pour perdre du poids

On saute dans la partie qui nous intéresse. Méditer pour perdre du poids. C’est possible ?

Oui c’est définitivement possible !

L’approche que j’utilise avec mes clients c’est de les aider à focaliser sur un but précis. Dans la vie on a tendance à suivre le courant simplement. C’est vrai qu’au Nouvel An beaucoup de gens se fixent des résolutions et/ou des buts. Qui très souvent prend le bord vers la fin janvier.

Ce type de but ou d’objectif est très puissant pour orienter nos vies, mais aussi pour perdre du poids.

Pour atteindre un objectif précis, on doit y mettre de l’effort, du temps et de l’énergie. Ici je ne parle même pas de côté ésotérique de la chose, même s’il y a énormément de littérature à ce sujet.

En fait, je parle simplement du fais que si je veux par exemple changer d’emploie ou de maison, je risque de donner beaucoup de temps et de concentration sur ce projet.

Au bout du compte si je mets l’effort nécessaire je vais finir par l’avoir ce nouvel emploi non ? Très souvent dans la vie quand on réussit à atteindre un nouveau défi, on avait déjà la croyance que l’on pouvait y arriver.

En partant de ce principe simple, l’idée c’est d’au moins semer la graine. De mettre la croyance nécessaire dans notre esprit que l’on va réussir cette perte de poids de 5 ou de 55 livres.

Le film Inception, avec Léonardo Dicaprio, expose le concept de semer une idée qui modifie notre esprit. Je le recommande à tout le monde pour comprendre la force d’une simple motivation.

Technique de méditation pour perdre du poids

Le vrai défi ici ça va être d’essayer la technique que je propose pour de vraie.

Ce que je conseille c’est de déposer le livre 2 minutes et de le noter dans ton agenda pour demain matin. Tu dois simplement te mettre une plage horaire de 10 minutes.

Fais-le pour vrai, ça vaut la peine de l’essayer.

Bon maintenant que c’est noté, voici la technique :

  1. Trouve un endroit tranquille :

Chez toi pour pouvoir être isolé le plus possible des distractions externes et être calme

  1. Prends position :

Sur une chaise, les pieds au sol, le dos bien droit et les mains sur les cuisses. Je sais que lorsque l’on regarde des gens méditer très souvent ils sont par terre avec les jambes croisées. C’est vrai que ça fonctionne bien. Par contre, au début c’est plus simple et confortable de le faire simplement sur une chaise.

  1. Ferme les yeux et respire :

La respiration profonde est l’élément clé pour réussir à toucher à un état méditatif. Encore une fois, il y a des livres complets écrit sur le sujet. La technique simple qui fonctionne bien pour moi est la suivante. Inspirer par le nez pendant 8 secondes, retenir sa respiration pendant 4 secondes et expirer par le nez pendant 8 secondes.

En gros, toute la respiration se fait par le nez. La technique de 8/4/8 est excellente pour débuter. C’est également possible de ralentir davantage son temps de respiration. Dépendamment de notre pratique et de notre capacité respiratoire certaine, personne ne peut prendre des inspiration et expiration de 20 secondes et plus sans trop d’effort.

  1. Concentre-toi sur ton objectif et/ou ton but :

Ce que je recommande et qui fonctionne bien pour moi c’est de se voir dans une situation réelle. Donc de s’imaginer par exemple assis à son bureau ou en train de jardiner chez soi. Voir une situation où c’est facile d’avoir des détails, la couleur des murs, la texture de la chaise et le visuel des décorations aux alentours. L’objectif va toujours être de se voir dans ce même environnement.

La partie qui nous intéresse ici c’est de s’imaginer au poids que l’on voudrait être.

De quoi je vais avoir l’air avec mes 30 livres en moins ?

Voir comment j’ai un ventre plus plat, des cuisses qui ne se collent pas ensemble, des bras plus fermes, de fesses plus bombées, etc. L’important c’est de ce visualisé dans le corps que l’on veut atteindre. Évidemment ça doit être réaliste en fonction des efforts que l’on met pour atteindre notre objectif.

Pour certaines personnes c’est plus facile ou efficace s’il se visualise à l’extérieur de leurs corps, comme s’il se regardait. Pour d’autres c’est de se visualiser comme dans leur quotidien en voyant par les yeux de leur nouveau MOI.

Le concept est simple. S’imaginer dans ce lieu avec beaucoup de détail de notre quotidien et avec le corps que l’on veut atteindre.

Oui il y a la partie de se voir plus mince et ferme. Mais il y a également la partie de se sentir plus mince. Comment je me sens avec des bras moins lourd et moins volumineux; qu’est-ce que ça me fait d’avoir un ventre plus mince; sentir mes douleurs au dos qui sont moins présentes, etc.

Méditer pour perdre du poids ça fonctionne ?

OUIII !!

On se fixe un objectif sur lequel on prend le temps de se concentrer tous les jours. Ça n’a rien de magique et ça fonctionne déjà avec d’autres éléments dans nos vies.

C’est vrai que c’est une approche moins conventionnelle. Mais j’en parle parce que j’ai vu de bons résultats avec cette technique. C’est juste 10 minutes de son temps quand on décide de le faire.

Ça ne coûte absolument rien, sauf de l’essayer et de voir ce que ça peut faire pour toi.