Est-ce que c’est si important que ça l’état d’esprit dans lequel je suis pour perdre du poids ?

Ça n’est pas une tâche facile de perdre du poids. Il y a des sacrifices à faire, des changements difficiles et je dois adopter de nouvelles habitudes de vie. Alors la joie…ça risque d’être difficile de faire avec.

En fait, l’état d’esprit avec lequel on effectue une tâche X ou Y fait définitivement toute la différence.

Si un journaliste demande à un des tops 10 au monde de la natation ou à un coach d’une des meilleures équipes de football s’ils vont gagner cette année, qu’elle réponse va-t-il donner ?

ON VA GAGNER !

Pas, on va arriver troisième, ni je pense que l’équipe adverse à de meilleures chances que nous. Non, ils croient tous profondément qu’ils vont remporter la victoire. Ça paraît évident, mais ça fait toute la différence dans leurs méthodes de jeux.

C’est pour la même raison que dans des matchs sportifs si une équipe domine un peu trop au pointage, il y a de fortes chances que l’équipe perdante devienne encore moins performante. Pourquoi ? Parce qu’ils commencent à se dire qu’ils vont perdre.

Oui l’état d’esprit est extrêmement puissant. En fait, un des plus grands influenceurs de notre époque Tony Robbins parle de l’état d’esprit dans plusieurs de ses conférences et de ses livres.

Pour pousser l’exemple encore plus loin, Tony Robins a aidé à augmenter la réussite d’un cours de tireur d’élite pour l’armée américaine de 12 % à 97 %. Comment il a fait ? Son but premier était d’augmenter la CROYANCE des tireurs qu’ils étaient d’excellents tireurs. [1]

C’est aussi la même base pour le best-seller le secret. Pour ceux, qui n’ont pas eux la chance de le lire, c’est un livre qui, en gros, dit que si on est dans le bon état d’esprit et que l’on crée des demandes, on va obtenir ces demandes.

Bizarrement, tout le monde sait qu’il faut avoir le bon état d’esprit pour réussir, mais très peu de gens le font. On dirait que c’est quelque chose qui manque de concret. En même temps, c’est tellement simple et efficace pourquoi ne pas au moins l’essayer et voir quels genres de résultats on peut obtenir.

Il y a deux méthodes que je propose à mes clients pour réussir à se mettre dans le bon état d’esprit. Le premier qui est selon moi le plus efficace et aussi le plus difficile sur la discipline, est la méditation. Le deuxième est de comprendre et d’appliquer les 3 états qui amènent aux changements positifs soit l’acceptation, la joie et l’enthousiasme.

La méditation

Ouch !!! Même si c’est un concept qui a gagné en mode dans les dernières années et que plusieurs personnes ont déjà essayé ce n’est pas une discipline facile à adopter.

J’avoue que pour moi, ça a changé ma vie.

Mon but n’est pas de convertir personne à la méditation ici. Ce que je veux faire par contre, c’est de semer la graine dans ta tête. D’essayer de voir comment ralentir ton esprit et te concentrer sur tes buts et objectifs pourrait t’aider à les atteindre.

La forme de méditation est peu importante pour moi. L’important c’est de prendre le temps, pour soi de se concentrer véritablement et de se mettre dans l’état d’esprit de perdre du poids.

Voici un petit exercice intéressant et simple. Pour TOUS mes clients qui ont essayé, ça fonctionne bien. Trouver 5 minutes dans sa journée, de préférence le matin pour s’isoler, fermer les yeux et visualiser. Personnellement, je trouve ça plus intéressant de le faire avec de la musique instrumentale.

Pour la respiration, il existe des livres complets sur le sujet. Pour cet exercice je suggère simplement des respirations profondes et lentes par le nez.

Donc l’exercice : Bien assis, sur une chaise avec les pieds aux sols et les mains sur les cuisses. Prendre des respirations profondes les yeux fermés. Se concentrer sur son objectif de perte de poids. Se visualiser avec le poids perdu. Ressentir l’effet que ça fait sur notre corps, notre ventre plus petit, nos bras plus fermes, moins de douleur dans les genoux, etc.

Il faut se visualiser comme si c’était déjà arrivé. Se mettre dans le bon état d’esprit. Ça peut paraître simple, mais ça fait toute la différence. Je l’ai vu avec mes clients et ça coûte juste 5 minutes de ton temps par jour pour l’essayer.

3 états qui amènent aux changements positifs : l’acceptation, la joie et l’enthousiasme.

Toute action pour mener à un changement positif doit être dans ces formes d’état d’esprit et/ou d’émotion. Pour bien fonctionner, la perte de poids doit au moins se situer dans la joie.

L’acceptation

Cet état est celui qui nous amène à faire une tâche ou une activité en comprenant qu’elle est nécessaire. Ça ne nous dérange pas, mais ça n’est pas un moment de bonheur ou de joie dans notre journée.

Mon meilleur exemple simple, est de faire la vaisselle. Pour la plupart de gens faire la vaisselle est une tâche nécessaire. On la fait parce qu’elle doit être faite, mais sans plus. On n’est pas fâché de la faire non plus.

La problématique ici, c’est que trop peu de gens entrent dans leur processus de perte de poids en étant dans l’acceptation. J’ai vu beaucoup trop de clients en rencontre qui sont là pour faire plaisir à leur conjoint ou pour une recommandation du médecin pour leur santé.

Ce qui se passe c’est que la personne est présente, mais sans grand plaisir à faire les tâches nécessaires pour perdre du poids. Qu’est-ce qui arrive à ce moment-là ?

La perte de poids ne fonctionnera pas. Oui peut-être que malgré tout on va réussir à perdre les 20 livres en trop. Malheureusement il n’y a pas eu de plaisir dans le processus. Donc les anciennes habitudes risquent de refaire surface très rapidement.

La joie

Est-ce que je serai plus heureux après ma perte de poids ?

OUIIIII !!!! Il faut que la réponse soit OUI !!!!!!!

Faire un changement dans la joie c’est de s’outiller pour que les étapes de cette tâche soient agréables. Il faut que ça nous apporte du bonheur…de la joie.  

Être au minimum dans la joie c’est nécessaire pour perdre du poids. L’idée de base reste la même; on doit faire des changements qui vont rester avec nous pour la suite si on veut pouvoir perdre et maintenir le poids perdu.

Donc si par exemple, je choisis d’aller vers l’approche de l’alimentation cétogène. Au début je suis excité à l’idée d’essayer cette nouvelle alimentation. J’achète des livres, je lis des blogues qui en parlent et je fais une ou deux recettes pour me pratiquer.

Je me lance et je commence la vraie alimentation céto avec 20 grammes de glucides et moins par jours. Je suis excité et je vois de bons résultats dans les 2 premières semaines…WOW !!!

Rendu à la 3e semaine je réalise que c’est trop difficile pour moi de maintenir ce type d’alimentation. Je n’ai plus de plaisir quand je fais mon épicerie et ni mes recettes. Je commence à trouver que cette forme d’alimentation n’est pas une très bonne idée.

ATTENTION !!!! C’est ici que l’on doit faire un ajustement et se demander ce que je peux faire pour revenir dans la joie. Dans le cas présent ça pourrait être d’opter pour une alimentation faible en glucides qui me permet de manger jusqu’à 100 grammes de glucides par jour.

Ça pourrait aussi être de changer complètement mon approche pour aller vers l’alimentation paléo ou vers quelque chose qui me ressemble plus.

Être puriste et fidèle à une forme d’alimentation c’est parfait.

Changer à l’occasion de style alimentaire c’est parfait.

L’essentiel c’est de manger de vraies choses, d’être conscient de notre satiété et de bouger. Mais le plus important c’est d’être capable de conserver nos bonnes habitudes après le changement.

C’est pour ça qu’on doit le faire dans la JOIE !

L’enthousiasme

C’est le plus bel état de changement positif. Malheureusement il est très difficile à simuler.

Mon meilleur exemple est de tombée en amour. Ces premières semaines qui sont simplement magiques avec l’autre personne. On n’arrive pas à lui trouver de défauts et on sourit pour rien pas mal tout le temps. Notre univers change juste parce qu’on est bien, c’est naturel et facile.

L’enthousiasme est un état qui nous donne assez d’énergie pour complètement changer, avec peu d’effort.

Dans la perte de poids, nos débuts sont aussi souvent comme ça. Dès que l’on ressent ces petits moments, il faut agir et les utiliser. Faites-en des nouvelles recettes funky, aller marcher une heure tous les jours, parler de votre nouvelle alimentation à vos amis. L’enthousiasme c’est wow et contagieux.

Perdre du poids dans la joie !

Rien n’est plus important que l’état dans lequel on est pendant notre perte de poids.

Pour simuler et augmenter le potentiel d’un état, la meilleure solution est selon moi la méditation. Ça n’est pas facile d’avoir la discipline de le faire c’est vrai. Mais prendre une semaine pour l’essayer à raison de 5 minutes par jours c’est faisable !

Il faut être heureux des étapes et de notre processus de perte de poids. En gros, on est en train de choisir de nouvelles habitudes de vie. C’est magique si ce sont des habitudes qui nous rendent heureux.

[1] https://www.insightfirearmstraining.com/2010/02/22/10-secrets-to-instant-precision-accuracy/